TR : biographie de Lara Croft

0
40


  • Situation : Célibataire
  • Groupe sanguin : AB-
  • Poids : 55kg
  • Mensurations : 85D-60-90
  • Couleur de cheveux : Bruns
  • Fête : 26 mars (Ste Larissa)

Jusqu’à 2006, la biographie de Lara Croft restait encore mystérieuse. Certains faits semblaient sûrs et officiels (comme la date de naissance de Lara), tandis que d’autres resaient incertains. A l’heure actuelle, Lara Croft dispose de deux biographies contradictoires. L’une, officielle, a été issue par Crystal Dynamics pour la sortie de Tomb Raider Legend. L’autre est une biographie officieuse composée d’informations contenues dans le livret du jeu TR1, complétées par d’autres provenant de sites de fans (Captain Alban, ainsi que les sites The Tomb Raider Archive et Lara’s Scrapbook, aujourd’hui disparus). Cette biographie a servi un temps sur le site officiel.

Biographie officielle

Anoblie en l’an de grâce 1547 par le roi Edouard VI, la famille Croft reçut alors les droits du domaine d’Abbingdon situé dans le comté de Surrey. Le patrimoine des Croft comprend trois manoirs, dont un constitue la demeure de Lady Lara Croft. La jeune femme hérita du titre de comtesse à la mort de ses parents, disparus tous deux tragiquement avant sa majorité. Réputée pour son intelligente exceptionnelle et ses dons de gymnaste, Lara Croft est au centre de bien des spéculations dans les milieux scientifiques, politiques et médiatiques. Encensée autant que vilipendée, elle est sans aucun doute l’une des figures les plus fascinantes et énigmatiques de notre temps.

[wptabs mode=”horizontal”][wptabtitle]Vie personnelle[/wptabtitle][wptabcontent]Lara Croft naît à l’hôpital Parkside de Surrey, de sa mère Lady Amelia Croft et du célèbre archéologue Lord Richard Croft, le dernier comte d’Abbingdon. Entre trois et six ans, elle suit les cours de l’école des filles d’Abbingdon, où elle fait preuve d’une précocité étonnante. A neuf ans, elle est victime d’un crash aérien. Faisant déjà preuve d’une volonté inébranlable. Elle réussit à survivre seule dix jours durant dans les montagnes himalayennes, l’un des environnements les plus hostiles de la planète. La légende veut qu’une fois arrivée à Katmandou, elle téléphonât à son père pour lui demander poliment de venir la chercher.

Durant les six années qui suivent l’accident, Lara ne quitte que rarement son père, l’accompagnant aux quatre coins du monde, d’un site de fouilles archéologiques à un autre. Bien que suivant tout au long de cette période un enseignement donné par des précepteurs, il est probablement plus juste de dire qu’elle est l’apprentie à plein temps de son père.

Alors qu’elle est âgée de 15 ans, son père est porté disparu au Cambodge. Malgré les nombreuses recherches menées par les autorités et Lara elle-même, le corps de Lord Croft n’est jamais retrouvé. Puisqu’il n’est pas officiellement déclaré décédé, Lara n’hérite pas directement du titre des Croft et se retrouve engagée avec son oncle Lord Errol Croft dans une amère querelle dont l’enjeu n’est ni plus ni moins que le contrôle du domaine d’Abbingdon. Si Lara finit par obtenir gain de cause, sa prise de possession du patrimoine se fait au prix d’une profonde cassure qui la maintient depuis éloignée du reste de la famille Croft.[/wptabcontent][wptabtitle]Vie professionnelle[/wptabtitle][wptabcontent]Lara Croft a d’ores et déjà éclipsé la carrière de son père : on lui attribue la découverte d’une quinzaine de sites de fouilles de portée internationale, tous plus féconds les uns que les autres. Si personne ne peut nier l’importance de la contribution de Lady Croft au domaine de l’archéologie, la jeune femme n’en possède pas moins son lot de détracteurs.

Les méthodes de Lara Croft font en effet l’objet de critiques fréquentes de la part des autorités locales et de certains archéologues. Décrivant son comportement comme cavalier, voire franchement irresponsable selon les cas, des voix se sont élevées pour remettre en cause ses méthodes parfois expéditives et son laxisme déontologique notoire. Des rumeurs prétendant que Lara pillerait les sites avant même d’informer quiconque de leur existence ont notamment ébranlé la communauté internationale.[/wptabcontent][wptabtitle]Une femme de mystère[/wptabtitle][wptabcontent]En dépit de l’engouement de la presse à scandale à son égard, Lara Croft protège sa vie privée d’une manière adamantine. Elle n’a jamais donné une interview ni effectué de commentaire personnel sur les bruits qui courent sur sa personne, préférant laisser s’exprimer en son nom les avocats de la famille, Hardgraves et Moore, par le biais de brèves déclarations.

De nombreuses biographies apocryphes la concernant ont déjà vu le jour, d’aucunes qui attribuent à la jeune comtesse des faits d’armes exceptionnels, allant de la découverte de dinosaures vivant au Congo à l’infiltration de la célèbre Zone 51 au Nevada. La réponse de ses avocats à ces travaux se résume à les qualifier de tissus de spéculations et de balivernes.

Toujours est-il que quiconque se lance dans la moindre recherche sur des phénomènes inexpliqués ou énigmatiques a des chances de tomber sur le nom de Lara Croft. Elle semble cristalliser les fantasmes de bien des théoriciens du complot et autres mordus d’histoire alternative.

Quoi qu’il en soit, plus on s’intéresse à la vie de Lady Croft, plus le mystère qui l’entoure s’épaissit. A l’image des sites archéologiques qu’elle découvre, des années seront nécessaires pour creuser sous la surface de ce personnage hors norme, qui garde enfouis au plus profond de son être des secrets aussi complexes qu’impénétrables.[/wptabcontent][/wptabs]

Biographie officieuse

Lara, née le 14 février 1967, est la fille de Lord Henshingly Croft et de Lady Angeline Lodge-Croft. Elle grandit dans un milieu aristocratique et fréquente les meilleurs établissements britanniques pour son éducation. A 21 ans, ses études terminées, son avenir semble tout tracé dans un milieu fortuné et huppé. Mais lors d’un voyage, son avion s’écrase dans les montagnes himalayennes…
Lara est la seule survivante. Après deux semaines d’efforts surhumains, elle rejoint le village de Tokakeriby (mais où vont-ils chercher des noms comme ça !). Cette expérience bouleverse sa vie : elle comprend que son désir le plus profond est de parcourir le monde en solitaire et de braver ses dangers.

Elle ne supporte plus le monde étriqué et coincé de la haute société britannique. Elle parcourt alors les ruines des civilisations disparues, tandis que ses parents la déshéritent au profit de Lord Brigthon, leur Yorkshire, qui lui au moins a gardé son bon sens anglais ! Pour gagner sa vie, elle publie les récits de ses voyages et de ses découvertes, qui la rendent célèbre :

  • 1993 : L’arche perdue (visible dans sa maison dans TR1 et TR2)
  • 1995 : Le yeti : pas si abominable ! (visible dans l’intro de TR1)
  • 1995 : La Lance du Destin (TR5)
  • 1996 : Le Scion des Atlantes (TR1)
  • 1998 : La Dague de Xian (TR2)
  • 1999 : La Pierre Infada, l’Objet 115, l’Oeil d’Isis et la Dague d’Ora (TR3)
  • 1999 : L’Iris (TR5)
  • 2000 : L’amulette d’Horus (TR4)
  • 2013 : Reborn (TR9)

Suite à son aventure malheureuse en Egypte en 2000, Lara Croft a vécu recluse dans le manoir de ses ancêtres, refusant de confirmer ou de nier les rumeurs selon lesquelles elle aurait vécu au sein de tribus nord-africaines pendant quelques temps.

Quelques réflexions supplémentaires

  • Notre héroïne devait s’appeler au départ Lara Cruz. Mais Eidos a voulu un nom (et un personnage) qui symbolise la haute aristocratie anglaise, très en vogue aux États-Unis. D’ailleurs Lara a une voix avec un fort accent aristocratique anglais dans la version originale. Marketing, quand tu nous tiens…
  • Eidos, toujours très mauvais pour la finition, a très mal traduit l’histoire de Lara pour le livret français de TR1 : after attending finishing school at the age of 21, Lara’s marriage into wealth had seemed assured est devenu : à la fin de ses études, à l’âge de 21 ans, elle s’est mariée avec un riche héritier ! Du coup, seuls les francophones la croient veuve ! La version anglaise parle – symboliquement – d’un mariage avec la fortune, et non de la bague au doigt !
  • Si Lara a été déshéritée par ses parents, pourquoi possède-t-elle un beau château ? Surtout si elle ne supporte plus l’aristocratie anglaise !
  • L’un des croquis issus du storyboard de TR5 montre les parents de Lara bien vivants.

Articles similaires